Jour 19 : Snæfellsnes (part 2) et Reykjavik

19ème et avant-dernier jour de notre boucle de l’Islande.
Ce matin le temps est mauvais. Il pleut un peu, et le vent souffle très fort. Pas question de faire l’impasse sur la douche à ciel ouvert (on y a quand même pensé). Le vent s’engouffre dans la douche faisant tout valdinguer. Moment un peu pénible, mais ça laisse des souvenirs !

Faute de salle commune, nous prenons le petit dèj dans la voiture sur le parking du camping. A côté de nous, un gros Landcruiser. Le Jimny ne joue vraiment pas dans la même cours !

Suzuki Jimny vs Toyota Landcruiser

Beaucoup de route en perspective, avec de nombreux arrêts programmés le long de la péninsule de Snæfellsnes. Voici la liste :
- B : Grundarfjörður et le mont Kirkjufell (joli spot photo)
- C : Ólafsvik
- D : Randonnée vers la plage de Dritvik
- E : Arnastapi (village de pêcheurs)
- F : Búðir et sa ravissante petite église noire
- G : Cascade de Glymur
- H : Arrivée à Reykjavik


Agrandir le plan

En route !

Premier arrêt juste après le village de Grundarfjörður. Voici le mont Kirkjufell. Vu sous cette angle cette montagne paraît vraiment pointue.


Mont Kirkjufell

Nous continuons notre route le long de la côte jusqu’à Ólafsvik.


Le vent souffle très très fort. Avec la pluie, c’est très délicat de faire des prises de vue. Je dois nettoyer sans cesse la lentille de l’appareil, et le pare-soleil n’y fait strictement rien.

L’église d’Ólafsvik n’échappe pas à la tendance de l’architecture islandaise : moderne, anguleuse, originale.



Nous continuons notre route. Le paysage se fait de plus en plus volcanique. Nous traversons un champ de lave et, sur la droite de la route, un panneau indique la plage de Dritvik. Il y a en fait 2 façons d’y aller : soit par une petite route plus loin, soit par un sentier de 4km qui traverse une bonne partie du champ de lave qui s’étend jusqu’au bord de mer. On choisira cette deuxième solution plus sportive faisant l’impasse sur le déjeuner. Par chance la pluie et le vent se sont calmés, mais le ciel reste menaçant.


On s’enfonce dans le champ de lave qui déroule un paysage d’un autre monde. Toute la lave est recouverte de mousse et nous progressons sur un sentier 100% minéral, éprouvant pour les pieds. Chaussures montantes fortement conseillées !





Au bout d’une heure nous apercevons enfin la mer et la plage de Dritvik. C’est une plage de galets noirs, volcanique cela va sans dire.

En retrait de la plage, un refuge en taule peint intégralement en rouge. Bel effet !

Dritvik


La plage avec ses galets noirs.






Plus loin, sur la plage voisine de Djúpalónssandur, on découvre plein de morceaux de ferraille.
Un panneau explique qu’un chalutier « Epine GY 7″ s’est échoué là en 1948. Seulement 5 membres de l’équipage sur 19 ont été secourus.



Il est temps de rentrer. Cette fois-ci, nous empruntons l’autre chemin (plus facile) qui passe par la route.







Nous regagnons enfin la voiture après une bonne marche de 3h30 et 10 bons km dans les pattes.


Nous reprenons notre route. En chemin, je fais une halte photo autour d’une ferme abandonnée.







Nous arrivons maintenant au petit port de pêche d’Arnastapi. Quelle atmosphère ! De chaque côté du port, des pitons de basalte blanchis par le guano des mouettes.
Le vent souffle avec une rare violence. On peine à rester debout.




Plus loin nous nous arrêtons à Búðir, lieu-dit où se trouve un luxueux hôtel et cette petite église en bois noir. Très charmant !



Nous reprenons la route et les arrêts photos vont se faire de plus en rares : la tempête éclate, et des pluies diluviennes s’abattent sur nous. La météo locale vient même de lancer une alerte.
Chaque fois que nous croisons un camion, il se produit une sorte de blackout, un mur d’eau couvre le pare-brise, accompagné d’une rafale de vent qui déstabilise totalement le Jimny.

Nous voici maintenant dans les environs de Borgarnes.



Nous prenons la route en direction de la cascade de Glymur avec le très faible espoir que la pluie cesse à notre arrivée.
Pas de chance. Arrivés sur place, c’est toujours le déluge. Il y a en plus une petite marche à faire pour rejoindre la cascade qui paraît-il est la plus haute d’Islande. Nous renonçons, mettant le cap sur Reykjavik.

La boucle est bouclée ! Arrivée dans la capitale sous la pluie. Le camping n’est pas une option, et nous tentons notre chance dans l’AJ juste à côté. Pas de bol, fullybooked ! Normal avec un temps pareil. Nous passerons finalement la nuit dans une guesthouse, pour le coup vraiment chez l’habitant. Très sympathique.

En fin de soirée, le temps se calme un petit peu. J’en profite pour refaire une photo de l’église, imposante, massive…

Reykjavik

Page suivante >> 20ème jour

Laisser un commentaire

Note concernant les commentaires et les liens en DoFollow :

Commentaires en DoFollow Cher visiteurs, passionnés, photographes de mariage, SEO, bots, et spammeurs en tout genre, n'oubliez pas qu'ici les commentaires sont modérés à priori et soumis à mon jugement subjectif.

  • Ne seront pas validés les messages dont l'unique but est de faire du SEO (Search Engine Optimisation), les message trop courts, hors focus, injures, bref, tout ce qui n'apporte pas d'intéret au sujet.
  • Seront validés les messages constructifs, rédigés en bon français et respectant le sujet principale.
Si vous suivez ces règles de bon sens, vous serez récompensé par un lien retour vers l'un des 10 derniers articles de votre site/blog, pour ceux que ça intéresse.

Si vous n'avez rien compris à tout ça, mettez juste un bon commentaire ;)
This site uses KeywordLuv and CommentLuv Enabled. Liens en DoFollow !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge