Conseils pour bien préparer votre voyage en Islande

Si vous projetez d’aller en Islande, voici quelques conseils, remarques et infos pratiques que j’ai recueilli tout au long de notre séjour en Islande, mais aussi en le préparant.

Si vous êtes arrivé sur cette page directement, ne manquez pas la présentation de notre roadtrip photo en Islande.

Concernant le coût de la vie et le budget :
L’Islande a longtemps été une destination très cher. L’économie de l’île reposant essentiellement sur ses banques, elle a subi de plein fouet la crise de 2008 provocant une baisse significative de la couronne et une grave crise dont les islandais ne se sont toujours pas remis. Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, l’Islande est depuis beaucoup plus abordable pour nous (habitants de la zone euro).

L’hébergement en Islande :
Privilégiez le camping ! Ils sont en général très bien entretenus, parfois vous n’aurez pas le choix surtout à l’intérieur des terres comme au Landmannalaugar, et c’est aussi la garantie d’avoir toujours un abri pour dormir au cas où les logements en dur (beaucoup plus chers) seraient complets. Les AJ sont très bien tenues. Si vous êtes en couple, n’hésitez pas, ils ont souvent des chambres doubles qui n’ont rien à envier aux hôtels (rares et hors de prix). Dans tous les cas, prévoyez un bon sac de couchage. Même dans les AJ, guesthouses et farmhouse, on vous fera payer les draps en sus.

Comment s’habiller ? Quels vêtements emporter :
Contrairement aux idées reçues il ne fait pas si froid que ça en Islande. Si vous partez en haute saison (juin, juillet, août) les températures la journée oscillent entre 8 et 25°C. La nuit, elles descendent rarement en-dessous de zéro. Vous bougerez beaucoup, marcherez beaucoup, et passerez votre temps, à retirer vos vêtements et à les remettre en fonction du temps. Privilégiez donc la légèreté et la modularité ! Le combo parfait pour le haut du corps : t-shirt, polaire très fine, soft-shell, et si besoin hard-shell (veste imperméable légère et coupe-vent). Attention, ne partez pas avec un simple K-Way de base ou un poncho ! Vous allez macérer car ils ne sont pas respirants. Privilégiez les matières comme le gore-tex ou, meilleur marché, le novadry que vous trouverez chez Décathlon.
Pour les pantalons, c’est comme pour la randonnée. Éventuellement, un sur-pantalon en cas de pluie, mais là aussi privilégiez les matières respirantes et légères.
Enfin, le point le plus important peut-être, les chaussures ! Ne vous aventurez pas en Islande avec de simples tennis ! Investissez si ce n’est pas déjà fait dans des chaussures de rando à tige haute, étanches et là aussi respirantes, en gore-tex ou novadry. J’ai pour ma part investi dans une paire de Salomon GTX 4D, ce n’est pas donné, mais quel confort !
Oh, j’allais oublier, ça ne prend pas trop de place mais vous en ferez surement bon usage, emportez votre maillot de bain !

Quelques adresses de magasins :
Pour les parisiens, il y a l’inévitable vieux campeur. Les prix sont élevés, mais on ne vend que de la qualité, et les vendeurs pourront vous conseiller efficacement. En province il y a les magasins Expé, voir sur leur site expe.fr.
Enfin, Décathlon, qui offre un excellent rapport qualité/prix. Mais si vous voulez vraiment la qualité à tout prix, tournez-vous plutôt vers les magasins spécialisés.

La bouffe :
On ne va pas en Islande pour ça. C’est clair. Vous n’aurez cependant pas trop de mal à vous ravitailler pour faire votre tambouille. Il y a aussi les « salad bar » dans les supermarchés, très pratiques et bons marchés. Si vous en avez l’occasion, essayez de manger de la viande de mouton, elle est souvent très bonne.
N’apportez pas de bouffe de France ! Ça ne sert à rien, ça vous chargera inutilement, et vous risquez de payer très cher le surpoids de vos bagages !

Le choix de la voiture :
Si vous ne comptez pas vous écarter de la route circulaire (n°1) une voiture de tourisme suffira. Même si ce n’est pas asphalté partout, le 4×4 n’est pas forcément justifié. Mais se cantonner à la seule route principale, c’est faire une croix sur beaucoup de lieux intéressants. Le réseau routier islandais comporte beaucoup de pistes que l’on pourrait classer en 2 catégories : les pistes carrossables accessibles en voiture normale et les pistes commençant par la lettre F réservées aux 4×4 et interdites aux voitures 2×4. Soyez prévenu, si vous empruntez ces pistes avec une voiture non-adaptée vous ne serez pas couverts par les assurances en cas de pépin. Certaines agences de location mettent des mouchards dans les voitures et vous factureront un supplément si vous avez emprunté ces routes (même sans dommage).
Quels sont les avantages d’un vrai 4×4 ? Sur le terrain islandais, un 4×4 doit avant tout être un franchiseur. Il y a de nombreux passages à gué, il faut par conséquent une hauteur de caisse surélevée de plus de 20cm, être équipés pour les plus baroudeurs d’un snorkel (tuyau partant du moteur pour éviter que l’eau et la poussière ne rentre), et une boîte de vitesses adaptée.
Nous avons opté pour un petit 4×4 avec de bonne capacités de franchissement, le Suzuki Jimny. Si vous êtes 2 c’est ok, à condition de rabattre la banquette arrière pour stocker vos bagages. Si vous êtes plus de 2, ce véhicule n’est pas envisageable.

Le choix du 4×4 est donc préférable pour découvrir l’Islande. C’est même vivement recommandé. Mais ils coûtent chers à la location, comme à la pompe ! A vous de trouver le bon compromis.

Les loueurs locaux sont sérieux. N’hésitez pas à les mettre en concurrence. Voici les principaux :
reykjavikrentacar.is
atak.is
geysir.is
Il y a bien entendu les loueurs internationaux comme Hertz, Europcar, Avis etc, et les boîtes comme Autoescape et BSP Auto.

Petit conseil concernant les assurances : ne prenez pas d’assurance contre le vol : l’Islande n’est pas un pays de délinquants ;) En revanche, il y a beaucoup de gravillons, et une garantie « gravel protection » peut s’avérer judicieuse. Les bas de caisse eux ne sont jamais assurés… Une raison de plus pour s’orienter vers un 4×4.

Les routes et la conduite :
Soyez toujours très vigilent sur les routes comme sur les pistes. La moindre faute d’inattention peut se payer très chère !
Vous circulerez souvent au milieu des champs de lave, sur des routes où il y a tout juste l’espace pour se croiser, sans accotement. La moindre erreur, ou même une rafale de vent (il y en a tout le temps) peut vous envoyer dans le décor. Mais le plus gros danger est mobile et totalement imprévisible : les moutons. Il y en sur tout le territoire et vous en verrez beaucoup sur la route. Ils traversent parfois au dernier moment. Vous n’y échapperez pas.
Concernant les pistes, même si certaines sont accessibles aux voitures normales, il y a souvent de la taule ondulée mettant à rude épreuve la mécanique.
La vitesse max est de 90km/h. On se laisse parfois aller à 100 voir plus dans les lignes droites de la route n°1, mais on scrute en permanence d’éventuels moutons susceptibles de traverser au dernier moment. Encore une fois faites très attention.
Vous n’aurez pas besoin d’un GPS. Les routes sont bien indiquées, et il n’y en a pas tant que ça. Une (bonne) carte suffit.

Voici un site fort pratique pour consulter l’état des routes en temps réel : Vegagerdin.is

L’essence : soyez prévoyant ! Dans certains coins les pompes sont rares voir inexistantes, surtout quand on sort de la route n°1. Achetez dès le départ un bidon de 5 ou 10L que vous garderez dans votre coffre au cas où.

Les guides pour bien préparer votre voyage en Islande :
Préférez le Lonely planet au guide du routard, cela dit ils peuvent être complémentaires. Une bonne carte du pays vous sera utile à acheter sur place et non en France.
Sur le web francophone vous trouverez de nombreux sites pour préparer votre périple. Ce sont très souvent des forums :
voyage-islande.fr
Forum du routard
voyageforum.com
Il y a aussi les gros sites anglo-saxons comme tripadvisor et wikitravel (dans sa version anglophone) pour organiser son périple aux petits oignons.

Autres liens utiles :
- Pour la météo locale, consultez Vedur.is (en). Vous trouverez également sur ce site toutes les informations concernant l’activité sismique du pays.
- Pour l’actualité, je vous recommande le site Mbl.is (en)
- Pour suivre l’état des routes en temps réel (très utile !) : Consultez Vegagerdin.is
- Pour trouver votre farmhouse ou guesthouse, le site farmholidays.is recense toutes les bonnes adresses.

Laisser un commentaire

Note concernant les commentaires et les liens en DoFollow :

Commentaires en DoFollow Cher visiteurs, passionnés, photographes de mariage, SEO, bots, et spammeurs en tout genre, n'oubliez pas qu'ici les commentaires sont modérés à priori et soumis à mon jugement subjectif.

  • Ne seront pas validés les messages dont l'unique but est de faire du SEO (Search Engine Optimisation), les message trop courts, hors focus, injures, bref, tout ce qui n'apporte pas d'intéret au sujet.
  • Seront validés les messages constructifs, rédigés en bon français et respectant le sujet principale.
Si vous suivez ces règles de bon sens, vous serez récompensé par un lien retour vers l'un des 10 derniers articles de votre site/blog, pour ceux que ça intéresse.

Si vous n'avez rien compris à tout ça, mettez juste un bon commentaire ;)
This site uses KeywordLuv and CommentLuv Enabled. Liens en DoFollow !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge