Jour 8 : Skaftafell (suite)

Belle journée en perspective avec du grand beau temps. Au programme de la journée, randonnée dans le parc aux abord du glacier Vatnajökull.

Cette « nuit » nous avons encore claqué des dents, beaucoup d’humidité. Il nous faudra acheter une couverture ou un sac de couchage si on veut encore camper sans se geler.

Nous nous réveillons avec un grand ciel bleu. La veille le petit coup de soleil que je traînais depuis le Landmannalaugar ne s’est pas arrangé. Il faut que je me protège. Nous sommes dimanche, et strictement rien dans le coin pour acheter de la crème solaire.

Nous partons de nouveau en randonnée, cette fois-ci beaucoup plus grande, dans le parc de Skaftafell. L’idée est d’emprunter un sentier qui longe la langue glacière Skaftafellsjökull à l’est du parc.

On emprunte le chemin qui part du centre d’information.




Après 45mn de marche nous arrivons au pied de la langue glacière, mais nous réalisons que nous nous sommes trompés de chemin. Nous retournons jusqu’au camping (c’est de là que partent toutes les randos) pour trouver le bon chemin.


Là, ça monte beaucoup. Comme hier, nous traversons une végétation relativement dense, et la langue glacière se dévoile enfin.


L’eau de fonte du glacier coule jusqu’à l’océan.



Skaftafell
Skaftafellsjökull

Mais c’est du ciel qu’on apprécie le mieux l’endroit où nous sommes. La flèche verte matérialise notre localisation. A droite, la langue glacière « Skaftafellsjökull » (que l’on voit sur la photo ci-dessus). Dé-zoomez la carte et vous vous rendrez compte de l’immensité de ce glacier et de la quantité d’eau qui en découle.


Agrandir le plan

Nous arrivons à l’intersection {Sjornarnipa}, c’est ici que nous prenons un autre sentier qui nous ramènera au camping. Nous prenons aussi le temps d’avaler notre casse-croûte (pain de mie, gouda) face au glacier.


Le soleil cogne de plus en plus fort. Je me protège comme je peux, casquette, capuche, lunettes, mais j’ai le visage tout rouge et qui brûle…



Nous arrivons au camping.

Et voilà ! Nous en avons terminé avec Skaftafell, mais il y a plein d’autres balades intéressantes dans le coin ! Comme partout, impossible de tout faire.

Nous mettons maintenant le cap sur l’un des joyaux de l’Islande, une merveille du monde selon le routard, le « Jökulsárlón ». En préparant notre voyage, je me disais qu’à lui seul ce lieu devait mériter de venir en Islande. Il s’agit d’un lac (profond de plusieurs centaines de mètres parait-il) dans lequel le glacier Vatnajökull vient se vêler, couvrant le lac, ainsi que la plage de sable noir pas très loin, d’icebergs. Allons-y !


Agrandir le plan


Après 50 km sur la route n°1, nous arrivons. Situé en bordure de la route circulaire n°1, le site est très facile d’accès. Juste après le pont, à gauche, se trouve le parking. Sans même sortir de la voiture, vous êtes devant un spectacle absolument majestueux ! Les photos ci-dessous sont toutes prises du parking.






Jokulsarlon

Un camion / bateau amphibie balade les touristes sur le lac. Au préalable un zodiac pousse tous les iceberg bien loin du circuit du « camion » pour qu’il ne les percute pas. L’intérêt est très limité, et le prix dissuasif.


Le soleil tape toujours aussi fort, et au bout de 10mn je dois me résigner : je ne supporte plus la luminosité (un comble pour un méditerranéen), et il nous faut trouver un abri jusqu’à demain, en ville si possible, pour se reposer et trouver de l’écran total. Pas banal de chercher ça en Islande ! Mais la ville la plus proche, Höfn, est à 85km plus à l’est. Décision est prise d’aller dormir là-bas, d’acheter la crème le lendemain (lundi) et de revenir ensuite sur le spot du « Jökulsárlón ». Nous allons perdre 24h, mais nous n’avons pas le choix. Il est inconcevable de faire ce lieu en 10mn. Je tenais absolument à vivre un coucher/lever de soleil sur les icebergs, c’est parait-il magique ! Nous avions même programmé de faire du camping sauvage dans le coin, ce doit-être un spectacle inoubliable de passer la nuit ici.


Agrandir le plan

Mais cette nuit, ce sera à Höfn, bien à l’ombre, à l’auberge de jeunesse.

Page suivante >> 9ème jour

Laisser un commentaire

Note concernant les commentaires et les liens en DoFollow :

Commentaires en DoFollow Cher visiteurs, passionnés, photographes de mariage, SEO, bots, et spammeurs en tout genre, n'oubliez pas qu'ici les commentaires sont modérés à priori et soumis à mon jugement subjectif.

  • Ne seront pas validés les messages dont l'unique but est de faire du SEO (Search Engine Optimisation), les message trop courts, hors focus, injures, bref, tout ce qui n'apporte pas d'intéret au sujet.
  • Seront validés les messages constructifs, rédigés en bon français et respectant le sujet principale.
Si vous suivez ces règles de bon sens, vous serez récompensé par un lien retour vers l'un des 10 derniers articles de votre site/blog, pour ceux que ça intéresse.

Si vous n'avez rien compris à tout ça, mettez juste un bon commentaire ;)
This site uses KeywordLuv and CommentLuv Enabled. Liens en DoFollow !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge